Vous avez reçu du courrier

Quelques milliers de kms chaque année, ouvrent l'esprit et font mal aux pieds !


Posté par LanaS à 20:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 septembre 2011

Beijing capital airport, 11h05

 Je viens de quitter l'hotel le plus insalubre où j'aie jamais dormi - pire que l'hotel-au-rat de Hanoï. Mais au moins il y avait des vraies toilettes avec un siège au lieu des toilettes turques habituelles, mes premières depuis plus de deux semaines ! Enfin, cela valait-il vraiment les murs pourrissants, les dizaines de mouchelettes, et last but not least, les insectes dégorgeant des interstices des carreaux de la douche au contact de l'eau ? J'étais toujours décidée à me doucher après le deuxième perce-oreille enragé, mais j'ai fermé le robinet après qu'un long ver rouge ne m'informe qu'en dessous de ma chambre c'était sûrement les égoûts de l'hotel. Ca explique l'humidité sur les murs...

 

Les chambres à l'étage étaient sûrement mieux, mais n'avaient pas internet, et j'avais besoin de vérifier les moyens de me rendre à l'aéroport le lendemain.

 

En ce jour de retour au bercail, un post sur “Comment s'infiltrer dans un groupe quand on est étranger et qu'on ne parle pas la langue ?”, car oui, il y a des techniques et des concessions à faire pour pouvoir se retrouver à jouer les réceptionnistes dans un hotel de Shenzhen, partciper à une course de voiture en tant qu'étudiant de l'université de Tokyo alors qu'on est pas étudiant à Tokyo, partager gratuitement le repas d'une famille vietnamienne qu'on ne connait ni d'Eve ni d' Adam et se retouver dans l'album de famille d'un chef d'usine du Kansai.

 

D'abord pour faire des rencontres, il faut être un peu comédien: plutôt que de pester et de s'énerver contre les transports en commun archaïques d'une campagne pommée, il vaut mieux prendre un air mi-désespéré mi-exténué. Errer en soupirant et passer dix fois devant les mêmes personnes peut aider.... Il y aura très certainement quelqu'un pour avoir pitié de vous, et vous vous ferez un ami par dessus le marché. Eh oui, être étranger c'est accepter de faire pitié quand on est dans une situation pitoyable...

D'autre part, voyager seul aide beaucoup. Adresser la parole à un étranger désoeuvré, dans le bus ou au restaurant, c'est plus facile que de s'immiscer entre deux étrangers qui de toute évidence se suffisent à eux mêmes, et qui bien souvent, parlent bruyamment dans une langue à laquelle vous ne comprenez pas un mot.

 

Voilà, vous avez fait une rencontre. Si vous avez reussi à échanger quelques mots et que vous vous êtes bien débrouillé, vous avez peut-être même décidé de garder contact, de vous revoir dans la semaine ou dans la journée. Si vous ne ressemblez pas exactement à une pop star dénudée, vous avez évité la rencontre “gros lourd graveleux insistant” (il va de soi que celle là ne m'est jamais arrivée, mais je suis sûre que ça existe !). Pour avoir un aperçu de l'univers de votre nouveau camarade, il va falloir accepter toute occasion qui se présente, même si souvent, ça signifie être au milieu de gens que vous ne connaissez pas, qui parlent une langue que vous ne comprenez pas, et qui après les permières minutes, ne vous prêteront pas d'attention particulière. C'est comme ça: vous ne pourrez pas participer à la majourité des conversations et si vous comptiez sur les autres pour vous distraire à chaque seconde vous risquez d'être très innocupé. Je pense qu'il y a toujours quelque chose à apprendre en observant un groupe, mais si vous ne vous sentez pas l'âme d'un sociologue, profitez au moins de cette sortie (en clair, repaissez vous si vous êtes au resto, prenez des photos si vous visitez quelque endroit célebre... Et si la sortie est un peu ratée, ne vous formalisez pas: vous avez prouvé votre intérêt pour vôtre hôte et son pays, et la prochaine sortie pourrait bien être autrement passionnante !).

 

Enfin, même si vous baragouinez un peu la langue du pays, il va falloir accepter de donner une image caricaturale, et parfois complètement fausse, de vous et de votre pays. Tout simplement parce que vous ne maîtrisez pas suffisemment les nuances pour exprimer vos pensées. Vous devrez faire avec, et affirmer des choses que vous savez pertinement exagérées et inexactes. “Non, les Français n'ont pas peur du soleil, ils ne mettent pas de masque et de gants. Ils aiment rester au soleil. Ils aiment... euh... être noirs.” Et ouais, les français aiment bronzer , mais c'est pas simple comme mot, alors voilà, les chinois ils aiment être blancs et les français ils aiment être noirs.

Donc, pensez-y quand vous parlez avec un étranger: ne prenez pas au mot tout ce qu'il dit, et ne lui en voulez pas si vous découvrez par hasard qu'il ne vous a pas exactement dit la vérité...

 

Sur ce, je pourrais déclarer ce blog officellement en pause, jusqu'à mon prochain voyage (je vise la Corée du Sud...) ; mais il y a encore tant de choses à raconter que, comme chaque année, je garde l'espoir de mettre à jour le blog...

 

“- Lana, est-ce que les français mangent du riz ?

- Oui, mais il n'est pas pareil. Les français aiment le riz en grain, le riz qui ne colle pas.

- Quoi ???

- Euh, oui, je crois que la cuisson est différente...

- Hmm... Je suppose que les français mangent du riz cru...”

 

Elémentaire, mon cher Watson !


Commentaires

    pas fini!

    Posté par pap'real, 16 septembre 2011 à 22:03

    euhh... pas fini le blog, pas fini!!! je vais m'ennuyer! bon, alors comment ils font les français pour parler entre eux puisqu'ils ne parlent pas tous chinois ? et comment ils font pour vivre sans toutes les mouches sur les aliments? c'est vrai qu'ils mangent du pain fait avec de la farine de ble et pas de soja? mais comment ils font?(c'est ça la réalité des pays qu'on prend le temps d'essayer de connaitre et non de visiter en simple touriste). bon tu as qd meme eu de supers moments et nous aussi, on a pu rever et bien beaucoup rigoler. t'es sure qu'aucun journal ne t'a prpoposé de t'acheter des articles?

  • Posté par marraine, 19 septembre 2011 à 18:51

    surtout ne ferme pas ton blog.je vais m ennuyer!!!!!!!j espere que tu as retrouvé ton chargeur ....j attends ton bip avec impatience bisous

Poster un commentaire